Créativité 2

Assurer la progression scolaire au maximum des possibilités de chacun et permettre l’épanouissement de tous, ces deux objectifs sont déclinés dans un double plan de formation et une double évaluation de la progression scolaire et humaine.

Le raisonnement est établi sur l’espace-temps de 2 ou 3 semaines.

Un thème (Cluny, les abeilles, les médias,…) sert de support à toute la quinzaine. Des visites, interventions ou travaux pratiques sont prévus en début de quinzaine, nous en extrayons ensuite avec les jeunes les acquis permettant de bâtir ensemble les apprentissages théoriques, dans des matières ciblées au préalable dans le plan de formation. Pour chacune de ces matières, des capacités minimales à atteindre en fin de quinzaine sont déterminées par l’équipe et indiquées aux élèves. Si le jeune est plus rapide dans les apprentissages, des dossiers d’approfondissement sont prévus dans chaque matière, charge à lui de les travailler individuellement et de les restituer oralement au groupe en fin de quinzaine (exemple : capacité minimale déroulement 1ère Guerre Mondiale ;  approfondissements proposés : la place des femmes dans la guerre, la guerre totale).

En fin de quinzaine, l’ENT est complété et indique aux parents les capacités acquises et/ou approfondies, leur permettant de suivre l’évolution de leur enfant dans sa globalité et de vérifier que l’objectif d’atteinte du socle commun est bien respecté.

Parallèlement, les jeunes conduisent des projets, individuels ou en groupe, sur une durée plus longue pouvant aller jusqu’au trimestre.

Plusieurs
  • La pédagogie du projet facilite l’apprentissage grâce à une variété de projets axés sur un sujet ou un thème choisi, ce qui permet à l’élève de travailler sur ce qui l’intéresse, à son propre niveau et à son propre rythme.
  • L’élève peut travailler seul ou en équipe regroupant des aptitudes mixtes, selon ce qui convient à son propre style d’apprentissage ou à ses besoins affectifs.
  • Pour les projets de groupe, l’enseignant veille à ce que les jeunes travaillent simultanément sur plusieurs notions et veille à la progression des compétences en plaçant les élèves devant des obstacles qui ne peuvent être surmontés qu’au prix de nouveaux apprentissages. Hésiter,…puis oser !
  • L’enseignant s’assure que les obstacles se trouvent dans la zone proximale de développement de l’élève.

Hésiter… puis oser !